14 août 2007

La fonderie Giroud

Jean-Paul,

Je t'ai connu il y a environ 5 ans, nous travaillons ensemble chez Giroud et  tu etais mon coéquipier.
Nous étions inséparable. Je suis resté chez Giroud environ 3 ans, et ces 3  années m'ont marquées. Tu étais un formidable collégue de travail et travailler avec toi étais formidable. Il n'y avait pas un jour où on ne rigolait pas. L'equipe de maintenance étais trés soudée.

A l'epoque, à la maintenance, nous etions 8:  Moi DéDé, Toi Jean-Paul, LuLu le magasinier, Antoine, Stephane, Julien, Daniel le chef d'equipe et Fabrice le Chef de la maintenance

Il y avait des jours avec et des jours sans, comme on dit, mais quand tu voyais que ça n'allais pas, tu me prenais par les épaules et tu disais " allez dédé, viens boire un café". Et moi je lui disais " ok mon petit vieux" et on allais boire un café et on retournais bosser. Lorsque je suis parti de chez Giroud, c'est un peu à contre coeur car au fond de moi je n'avais pas vraiment envie de travailler sans toi et les derniers jours ont été difficiles.  Lorsque j'ai commencé mon nouveau boulot, tu m'as beaucoup manqué, les autres aussi.

Aujourd'huit tu n'es plus là Jean - Paul, mon petit vieu, et je remercie dieu de ne plus travailler chez Giroud car je n'aurais jamais eu le courage de retourner travailler chez Giroud.

Je souhaite beaucoup de courage à toutes sa famille, ses amis, et à ses collegues de travail.

Jean - Paul, tu es parti trop tôt

Que dieu te garde


Ton ami et collegue

Dédé

Posté par andre soler à 21:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La fonderie Giroud

Nouveau commentaire